feng shui

Le feng shui, un mythe ou une pratique efficace ?

Le feng shui signifie littéralement « eau et vent ». Il s’agit d’une pratique traditionnelle chinoise ayant débuté plusieurs milliers d’années avant Jésus-Christ. Son but est l’harmonisation des relations entre les individus et leur environnement. Il appartient aux cinq arts métaphysiques chinois.

Nous verrons premièrement son fondement théorique et son impact culturel en Chine. Puis nous montrerons quelques applications concrètes probablement réalisables chez vous. Enfin, nous examinerons le débat qu’engendre cette discipline.

L’énergie vitale à l’origine du feng shui

La base du feng shui repose sur l’énergie vitale, appelée le chi. Le chi agit de manière omniprésente aussi bien sur les objets que sur les êtres vivants. Il s’agit d’une force vitale existant d’elle-même.

Le chi n’est pas un principe appartenant à la science traditionnelle. Il ne faut pas s’attacher à la définition physique de l’énergie. Une circulation harmonieuse du chi est associée à une bonne santé et prospérité.

À l’inverse, des flux désorganisés provoqueraient des maladies et émotions négatives. Les pratiques du feng shui visent à améliorer la circulation du chi. Pour cela, il existe tout un ensemble de règles d’architecture et de design.

Celles-ci varient selon le type de pièces et de bâtiments. Autrefois, le concept était très utilisé pour la construction de tombes et de temples. Dans cet article, nous nous intéresserons à tout ce qui est applicable chez soi.

Quelle influence sur la culture chinoise ?

Le feng shui a eu et a toujours une énorme influence sur la vie en Chine. Au moment de la révolte des Boxers, la population chinoise reprochait aux occidentaux le non-respect du feng shui dans les constructions.

En effet, ces derniers avaient établi de multiples voies ferrées ne respectant pas ses règles. Des rails passant devant une maison feraient fuir l’énergie vitale. Et apporteraient malheur en conséquence. Ce n’est que dans les années 1970 que le feng shui fut pour la première fois popularisé en Occident.

Cela fut dû notamment à la visite de Nixon en Chine et à l’amélioration des relations internationales du pays.
Pour preuve que la croyance dans le feng shui est toujours importante de nos jours, en 2009, dans la ville chinoise de Gansu, 732 000 dollars ont été dépensés pour une roche qui écarterait la mauvaise chance.

Comment aménager son intérieur en conséquence ?

Étudions premièrement une chambre à coucher. Il faut pouvoir voir la porte d’entrée depuis son lit. Ces deux objets ne doivent cependant pas être alignés. Rien ne doit être stocké sous le lit.

Avoir à cet endroit des lettres d’un ex-partenaire emprisonnerait l’esprit dans cette relation. Il est conseillé d’installer une table de nuit de chaque côté de celui-ci et de limiter le nombre d’objets électroniques. La règle précédente est particulièrement utile pour mieux dormir.

Il est recommandé de stocker seulement des livres que l’on est en train de lire. Les photos de famille ou d’amis doivent être réservées à d’autres pièces.

Certaines recommandations sont plus générales :

  • utiliser des produits naturels pour faire le ménage,
  • veiller à une bonne aération,
  • avoir un espace bien rangé où tout se trouve à sa place,
  • durant la construction, éviter l’utilisation de peintures et de colles possédant une forte concentration de substances toxiques,
  • veiller à ce qu’il y ait en permanence une bonne odeur,
  • éviter de surcharger une pièce avec des objets non essentiels,
  • avoir plusieurs plantes à l’intérieur.

Couleurs et personnalités

Dans le feng shui, il existe tout un code de couleurs. Leur symbolisme est lié à la présence de cinq éléments universels dans le feng shui. Ceux-ci sont la terre, le métal, l’eau, le bois et le feu. Chacune des couleurs va provoquer une influence différente sur vous. Une règle est de choisir laquelle vous désirez et de peindre vos murs en conséquence.

Le bleu clair faciliterait l’acquisition du savoir. Le gris serait adapté aux gens généreux. Le noir aiderait à réaliser une bonne carrière. Le vert amènerait une famille harmonieuse. Le rose apporterait une meilleure entente à l’intérieur du couple. Si vous voulez devenir riche, vous devriez choisir le bleu foncé.

Le feng shui, une science ?

Il faut noter que le feng shui ne peut à l’heure actuelle être considéré comme une discipline scientifique. Il s’agit davantage d’une pseudoscience. De nombreux experts auto-proclamés s’approprient le terme depuis que cette pratique est devenue célèbre en Occident. Il est important de bien vérifier les sources des recommandations que l’on peut trouver.

Cependant, la médecine traditionnelle chinoise, liée au feng shui, est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé. Certains reprochent au feng shui moderne en Occident d’être mal interprété et incohérent par rapport aux textes. Une émission télévisée nommée «Bullshit!» consacra un épisode au Feng Shui. La même habitation fut visitée par cinq consultants en feng shui donnant tous des conseils différents.

Le Feng Shui, une pratique à appliquer intelligemment

En conclusion, le Feng Shui n’est évidemment pas une alternative à la médecine traditionnelle. Cependant, de nombreuses pratiques aideraient à gagner en sérénité au quotidien.

Elles peuvent avoir des conséquences positives directes sur votre santé. Appliquer plusieurs principes du Feng Shui est complémentaire d’une vie saine et harmonieuse. Pour autant, cette pratique ne saurait servir de prétexte au rejet des médicaments et soins classiques.